Comment prévenir la Thrombo-Embolie Veineuse (TEV) ?

Dans le cadre de la Journée Mondiale de la Thrombose 2019, nous nous joignons à cette campagne afin de sensibiliser davantage sur la Thrombo-Embolie Veineuse (TEV), première cause de mortalité évitable dans les hôpitaux, grâce à des articles expliquant ses causes, les méthodes de traitement et de prévention associées. Apprenez-en davantage sur la prévention des TEV en téléchargeant la Synthèse des Preuves cliniques.

Flowtron-ACS900-prevention-tev-thrombo-embolie-veineuse-pompe

La Thrombose Embolie-Veineuse (TEV), englobant la thrombose veineuse profonde (TVP) et l’embolie pulmonaire (EP), est jugée comme un incident largement évitable, associée à un taux élevé de morbidité et de mortalité, le cas échéant. Chaque année, on recense environ 10 millions de cas de Thrombo-Embolie Veineuse dans le monde1, associés à un coût humanitaire et économique élevé2.

Comme expliqué dans un précédent article, les facteurs de risque principaux conduisant à une TEV sont : la stase veineuse, l’hypercoagulation et la lésion des vaisseaux ; ces derniers sont généralement associés à des conditions allant de l’immobilité, à une intervention chirurgicale, à un traumatisme en passant par des prédispositions génétiques, menant alors à la coagulation sanguine.

Dans la pratique clinique, la routine systématique consistant à évaluer les risques chez le patient devient un élément inhérent des programmes de prévention des TEV. Les mesures préventives incluent généralement la prophylaxie pharmacologique, les dispositifs de Compression Pneumatique Intermittente (CPI), les bas de contention gradués (GCS) et la mobilisation précoce. Ces mesures peuvent être utilisées de manière autonome ou, pour les patients les plus à risque, une combinaison de méthodes peut être appliquée simultanément afin d’améliorer les bénéfices.3

 La Compression Pneumatique Intermittente

La Compression Pneumatique Intermittente (CPI) promeut une méthode mécanique non invasive de prophylaxie de la TEV. La CPI désigne une intervention fiable bien établie reposant sur des preuves cliniques convaincantes et impliquant peu d’effets secondaires. C’est pourquoi son utilisation est indiquée chez de nombreux patients hospitalisés pour lesquels les anticoagulants sont contre-indiqués.

La CPI imite l’action naturelle de la pompe du mollet et/ou de la pompe du pied, et est couramment utilisée avec les attelles arrivant à hauteur de mollet ou de cuisse, simulant ainsi le mécanisme de la marche. Si l’utilisation des attelles de jambes n’est pas possible, les attelles de pieds peuvent être utilisées comme alternative. Il existe plusieurs profils de compression et durées de cycle, ainsi que différentes attelles permettant la compression pneumatique intermittente. Mais tous partagent la même mission thérapeutique : faire circuler le sang des veines profondes en direction proximale dans le système veineux central4.

La CPI est considérée comme une méthode efficace de prophylaxie mais elle ne représente qu’une partie de la stratégie globale de prévention de la TEV5-9.

Pour plus d’informations sur la thrombose veineuse, ses causes, ainsi que sur la prévention et les traitements non invasifs et non pharmacologiques, cliquez sur le bouton ci-dessous pour télécharger la synthèse des preuves cliniques.

Je souhaite télécharger la synthèse des preuves cliniques

Références:

  1. Jha AK, Larizgoitia I, Audera-Lopez C et al 2013. The global burden of unsafe medical care: analytic modelling of observational studies. BMJ Qual Saf 2013; 22:809-15
  2. House of Commons: Health Committee (2005). The prevention of venous thromboembolism in hospitalised patients. HC99. London
  3. Kakkos SK, Caprini JA, Geroulakos G et al. Combined intermittent pneumatic leg compression and pharmacological prophylaxis for the prevention of venous thromboembolism. Cochrane Database of Systematic Reviews.  Wiley & Sonds. 2016.www.cochranelibrary.com
  4. Morris RJ & Woodcock JP. Evidence based compression.  Prevention of stasis and deep vein thrombosis.  Annals of Surgery.  2004; 239(2):162-171
  5. Guyatt GH, AKL EA, Crowther M et al (2012) For the American College of Chest Physicians. Antithrombotic Therapy and Prevention of Thrombosis Panel. Executive Summary: Antithrombotic Therapy and Prevention of Thrombosis, 9th edition: American College of Chest Physicians Evidence-Based Clinical Practice Guidelines. Chest.2012;141(2 Suppl):7S-47S
  6. Zhao J, HE M, Xiao Z et al (2012). Different types of Intermittent Pneumatic Compression devices for preventing venous thromboembolism in patients after total hip replacement.  Cochrane Database of Systematic Reviews, November 2014:11:CD009543
  7. National Institute for Clinical Excellence (2010). Venous Thromboembolism: Reducing the risk of VTE in patients admitted to hospital.  Available at: www.nice.org.uk/guidance/CG92
  8. Liew N, Chang Y, Choi G et al (2012) Asian Venous Thromboembolism Guidelines: Prevention of venous thromboembolism. International Angiology; 31(6):501-16
  9. Ho K, Tan J (2013). Stratified meta-analysis of Intermittent Pneumatic Compression of the lower limbs to prevent venous thromboembolism in hospitalised patients. Circulation, 128:1003-1020