Comment prévenir les escarres dans les établissements de soins ?

La survenue des escarres ne se limite pas aux services de soins aigus. Tout patient peut potentiellement développer une escarre.

Les principales causes d’escarres, également appelées plaies de pression, sont la pression, le cisaillement et le microclimat. Cependant, d’autres facteurs tels que l’âge, la mobilité, l’obésité, les médicaments et la malnutrition rendent le patient vulnérables au développement d’une ou plusieurs escarres.

matelas-nimbus-support-therapeutique

Bien qu'il ne soit pas possible d'éliminer ou de traiter tous les risques de lésions de pression, il est nécessaire de hiérarchiser les interventions les plus susceptibles d'avoir un impact important sur les résultats cliniques. A cet égard, la gestion de la pression, du cisaillement et du microclimat est cruciale ¹.

Surfaces thérapeutiques

Les patients à risque de développer des escarres devraient se voir attribuer une surface thérapeutique sur leur lit ou leur fauteuil qui réponde spécifiquement à leurs besoins individuels. Il est important d’adapter le bon support au bon patient au bon moment, en fonction des besoins cliniques. Bien que les caractéristiques techniques puissent varier, toutes surfaces redistribuent la pression en générant un environnement à basse pression constante (surface réactive) ou en abaissant périodiquement la pression par le dégonflement de cellules à air alterné (surface active). En outre, de nombreuses surfaces disposent également d’un système intégré de gestion du microclimat (faible perte d’air) conçu pour réduire la température et l’accumulation d’humidité à l’interface entre la surface du support et la peau¹.

Le repositionnement en tant qu'outil de prévention des escarres

Les soignants connaissent  l'importance de repositionner/mobiliser les patients pour réduire le risque d’escarres. Un repositionnement régulier, associé à une surface thérapeutique appropriée, peut également soulager l’inconfort ressenti par les patients1.

Les changements posturaux ne sont pas sans risques pour le patient et le soignant. Il est donc essentiel d’utiliser du matériel de levage et de transfert adapté à chaque patient2. Sauf en cas de contre-indication, le repositionnement est un outil essentiel de prévention des escarres1

Les surfaces thérapeutiques jouent un rôle crucial dans la prévention des escarres dues à la pression. Il est également connu que le repositionnement régulier, dans la mesure du possible, contribue à réduire le risque. La combinaison de techniques de prévention doit être adaptée à chaque patient, en prenant en compte ses besoins spécifiques.

Pression-cisaillement-escarrePour plus d'informations sur la prévention des escarres, téléchargez la Synthèse des preuves cliniques concernant la prévention des escarres.

Télécharger la brochure 

Dites STOP aux escarres le 15 novembre prochain !

Comme chaque année, l’EPUAP (European Pressure Ulcer Advisory Panel) a décidé de se joindre à cette journée afin de faire connaître davantage la problématique des escarres en milieu de soins. Pour ce faire, l’EPUAP fournit notamment des supports pour célébrer cette journée.

De même, en tant que partenaire de l’EPUAP et fournisseur de solutions pour la prévention et le traitement des escarres, Arjo a décidé de promouvoir cette journée.

Afin de participer à cette opération, nous vous invitons à réaliser des photos, des films, des actions institutionnelles ou personnalisées pour promouvoir les actions STOP ESCARRE.

Pour plus d'informations, vous pouvez cliquer sur le lien ci-dessous.

Je souhaite bénéficier de supports dédiés à cette journée

stop-escarres-epuap-arjo-2018

Références

  1. Never Events. 2017. https://psnet.arhq.gov/primers/primer/3/never-events. Accessed August 2017.
  2. Phillips L. Pressure ulcer prevention: keep it safe, keep it simple. In: Duffy V, Lightner N (eds). Advances in Human Aspects of Healthcare. Proceedings Applied
    Human Factors and Ergonomics: USA. 2014; 3: 19-24.