Fauteuil de relaxation Wellness Chair – Une approche non pharmacologique du confort et du bien-être

Pour les personnes atteintes de troubles cognitifs, les symptômes tels que l’agitation, l’agressivité et les troubles du sommeil peuvent être difficiles à gérer, provoquant une détresse importante pour la famille et les aidants professionnels. Le dernier consensus international1 propose une approche progressive de la gestion des Symptômes Comportementaux et Psychologiques de la Démence (SCPD), avec une priorité pour les interventions non pharmacologiques en première intention.
Voici un extrait traduit en français du Livre blanc « Fauteuil de relaxation Wellness Chair – Une approche non pharmacologique du confort et du bien-être » :Wellness-chair-arjo-fauteuil-relaxationSoins des troubles cognitifs et ”défis associés”

« Des comportements tels que l’agitation ou l’agression, l’hyperactivité et les troubles du sommeil surviennent chez 90% des personnes atteintes de troubles cognitifs3 et ont un impact négatif, non seulement, sur la qualité de vie de l’individu, mais également sur leurs aidants, naturels ou professionnels.

Bien que la plupart des preuves en soient encore à un stade précoce, et parfois anecdotiques, les recommandations actuelles insistent davantage sur l’intérêt des interventions non pharmacologiques3,7 dans les soins de la démence, et insistent en particulier sur les effets bénéfiques du balancement, lesquels ont été officiellement étudiés chez des groupes de patients avec des troubles physiques et cognitifs. Pour les personnes souffrant de symptômes graves de démence, il a été prouvé que le bercement apportait bon nombre d’avantages, tels qu’une amélioration de l’humeur 8, un meilleur équilibre et une réduction de la douleur 2, 9

Ainsi, même limités, les premières études et les sondages menés récemment auprès des utilisateurs ont permis de dégager des avantages potentiels tout en démontrant un très faible risque de blessure2, 8. On ne peut en dire autant des interventions pharmacologiques couramment utilisées pour calmer et sédater. Les pharmacothérapies ont bénéficié d’un investissement plus important dans la recherche et sont largement utilisées, mais les avantages restent incertains et les effets indésirables rapportés peuvent être à la fois fréquents et dangereux 3, 10, 11, 12 . Le balancement a également l’avantage de ne pas avoir d’effets secondaires indésirables et peut donc être immédiatement interrompu s’il s’avère inapproprié. »

Pour en savoir plus sur les études disponibles et sur les évaluations des utilisateurs du fauteuil de relaxation Wellness Chair, télécharger le Livre blanc.

[1] Kales H, Lyketsos C, Miller E et al. Management of behavioral and psychological symptoms in people with Alzheimer’s disease: an international Delphi consensus. International Psychogeriatrics 2018; 2: 1-8

[2] Watson NM, Wells TJ, Cox C. Rocking chair therapy for dementia patients: Its effect on psychosocial well-being and balance. American Journal of Alzheimer’s disease. 1998; 13(6): 296-308

[3] National Institute for Health and Clinical Excellence (NICE). Dementia: A NICE–SCIE Guideline on supporting people with dementia and their careers in health and social care. National Clinical Practice Guideline Number 42. https://www.scie.org.uk/publications/misc/dementia/dementia-fullguideline.pdf?res=true accessed August 2018

[7] Kratz T. The Diagnosis and Treatment of Behavioral Disorders in Dementia. Dtsch Arztebl Int. 2017; 114(26): 447-454

[8] Snyder M1, Tseng Y, Brandt C, A glider-swing intervention for people with dementia. Geriatr Nurs. 2001; 22(2): 86-90

[9] Mathai S, Natrajan N, Rajalakshmi NR. A comparative study of nonpharmacological methods to reduce pain in neonates. Indian Pediatr. 2006; 43(12): 1070-5.

[10] Opie J, Rosewarne R, O’Connor DW. The efficacy of psychosocial approaches to behaviour disorders in dementia: a systematic literature review. Aust N Z J Psychiatry. 1999; 33(6): 789-799

[11] Livingston G, Kelly L, Lewis-Holmes E et al. A systematic review of the clinical effectiveness and cost-effectiveness of sensory, psychological and behavioural interventions for managing agitation in older adults with dementia. Health Technol Assess. 2014; 18(39): 1-226

[12] Renom-Guiteras A, Thürmann PA, Miralles R et al. Potentially inappropriate medication among people with dementia in eight European countries. Age Ageing. 2018; 47(1): 68-74


LIRE LE LIVRE BLANC EN INTEGRALITE
« Fauteuil de relaxation Wellness Chair – Une approche non pharmacologique du confort et du bien-être »

Télécharger le Livre blanc