3 prérequis pour parvenir à la mobilité du patient

Améliorer la mobilité des patients apporte des bénéfices tant sur le long terme que le court terme, notamment sur le bien-être des patients et du personnel soignant, mais cela permet également de réduire les coûts liés à la prise en charge des patients.

solutions-mobilite-verticalisateur-sara-stedy-arjohuntleigh.jpg

Selon le Huit Positif, il existe trois prérequis qui doivent être mobilisés afin de stimuler la mobilité des patients :

  • Un espace suffisant afin d’utiliser au mieux le matériel et garantir des techniques de travail correctes
  • Utiliser du matériel adapté afin de favoriser la mobilité fonctionnelle du patient
  • L’application des bonnes pratiques des infirmiers(ères) grâce à des conditions de travail garantissant l’ergonomie et le confort.

Une fois que ces trois points clés sont mis en place, vous devez créer un environnement où il est possible de mobiliser le patient de façon optimale.

Le Huit Positif permet de visualiser les effets positifs tant pour le soignant que pour le patient/résident  résultant de l’investissement pour l’amélioration de la mobilité du patient dans les établissements de court séjour et de long séjour.

Voir les Huit Facteurs PositifsTélécharger la brochure sur les solutions de mobilité