Comment la prophylaxie mécanique est t-elle utilisée dans la prévention de la thrombo-embolie veineuse (TEV) ?

La thrombo-embolie veineuse (TEV) représente la première cause de mortalité et d’invalidité dans le monde. Mais, selon des chercheurs, cet événement indésirable pourrait être évité, grâce à une stratégie de prévention globale.

Arjo - Prophylaxie mécanique dans la prévention de la TEV

La prophylaxie mécanique, c’est-à-dire les methodes non pharmaceutiques utilisées dans la prevention de la thrombo-embolie veineuse (TEV), est une thérapie recommandée pour de nombreux patients. Elle représente une part essentielle dans la stratégie de prévention de la TEV, en particulier pour les patients pour lesquels  la prophylaxie pharmacologique est contre-indiquée ou pour les patients hémorragiques.

Prévenir la thrombo-embolie veineuse grâce à la Compression Pneumatique Intermittente (CPI)

L’utilisation de la Compression Pneumatique Intermittente (CPI) est largement utilisée dans la préventon de la TEV. Plusieurs recherches et directives internationales mettent en avant l’utilisation de la CPI chez de nombreux patients à risque de développer une TEV. En tant que méthode non invasive, la CPI peut être utilisée comme seul moyen de prévention chez les patients hémorragiques. La CPI est également employée en combinaison de la prophylaxie pharmacologique pour les patients à haut risque1.

Tous les systèmes de CPI partagent un objectif commun : faire circuler le sang depuis les veines profondes par le gonflage et le dégonflage intermittents d’une attelle. Ces dispositifs motorisés utilisent des attelles de compression à hauteur de mollet, de cuisse ou de pied servant à simuler le mécanisme naturel de protection que constitue la marche.

Il existe plusieurs dispositifs, pompes et attelles quand il s’agit de Compression Pneumatique Intermittente (CPI). Tous les dispositifs CPI ont le même objectif : faire circuler le sang des veines profondes en direction proximale dans le système veineux central2. Les attelles les plus couramment utilisées sont celles arrivant à hauteur de mollet ou de cuisse. Chacune assure soit une compression uniforme par le biais d’un réservoir pneumatique contenu dans chaque segment, soit une compression séquentielle à l’aide de plusieurs réservoirs pneumatiques qui se gonflent en direction proximale. Lorsque la compression est appliquée, la circulation sanguine s’accélère, causant la distension de la veine et rinçant les poches des valves où les thrombi trouveraient leur origine.

Pour plus d’informations, veuillez télécharger la Synthèse des Preuves cliniques.

Je souhaite télécharger la synthèse des preuves cliniques

Références:

1. Kakkos SK, Caprini JA, Geroulakos G et al. Combined intermittent pneumatic leg com pression and pharmacological prophylaxis for prevention of venous thromboembolism. Cochrane Database of Systematic Reviews. Wiley & Sonds. 2016; 9. www.cochranelibrary.com

2. Morris RJ & Woodcock JP. Evidence based compression. Prevention of stasis and deep vein thrombosis. Annals of Surgery. 2004; 239(2): 162-171.

3. Proctor MC, Zajkowski PJ, Wakefield TW et al. Venous hemodynamic effects of pneumatic compression devices. The Journal of Vascular Technology. 2001; 25(3): 141- 145