Quels sont les enjeux de la mobilisation précoce chez les patients COVID-19 en soins intensifs ?

Environ 1 patient sur 6 ayant contracté le COVID-19 est victime de complications respiratoires qui nécessitent une hospitalisation. Certains d'entre eux ont besoin de soins plus importants et sont donc transférés en réanimation.

enjeux mob blog

Les séjours en réanimation ne sont souvent pas sans conséquences. En effet, un patient sortant de réanimation est souvent incapable de retrouver son niveau d'activité passé. Cela est dû principalement au fait de son immobilisation prolongée lors de son séjour en réanimation qui a entraîné de la perte musculaire et une diminution de l'endurance. Ces effets peuvent souvent durer plusieurs mois, voire des années après la sortie. De plus, en réanimation, les patients disposent souvent d'une assistance respiratoire non sans risque.

Les effets de la ventilation mécanique sur les patients immobilisés


En effet, 55% des patients ventilés mécaniquement plus de 8 jours développent une neuro-myopathie de réanimation. Cela peut représenter jusqu'à 20% de perte de masse musculaire au cours d'une semaine d'hospitalisation.

Au delà de la perte musculaire, les complications d'une hospitalisation en soins intensifs/réanimation peuvent être nombreuses :

Systèmes affectés par l'immobilité des patients en hôpital

La mobilisation précoce pour prévenir les risques liées à l'immobilisation

Pour limiter les complications d'une immobilisation prolongée en réanimation, les recommandations de prise en charge des patients dans ce service ont été émises par les groupes ABCDEF1 ou plus récemment le PADIS2 en 2018. Ces recommandations  soutiennent la mobilisation précoce, et l'incluent comme un enjeu majeur dans le rétablissement du patient.

En effet, les procédures d'activité et de mobilisation précoce se sont révélées être sûres et réalisables, même avec des patients encore sous respirateur.

Dans le contexte actuel, les avantages d'une telle prise en charge sont nombreux à la fois pour le patient mais aussi pour l'établissement. Ainsi, on peut constater :

  • Une nette amélioration des capacités fonctionnelles des patients avec notamment :
    • Une récupération progressive de la masse musculaire et de l'état physique de la personne jusque là affaiblie par l'immobilisation ;
    • Une diminution de l'incidence et de la durée de délirium ;
    • Une aptitude à marcher améliorée à la sortie ;
    • Un meilleur état fonctionnel à la sortie de l'hôpital ;
    • Une meilleure qualité de vie liée à la santé.
  • Que plus l'on mobilise rapidement les patients, plus ils seront sevrés plus tôt de la ventilation mécanique, ce qui a pour effet de réduire leur durée moyenne de séjour, permettant ainsi une optimisation du flux des patients et des avantages en termes de coûts pour l'établissement.

Avec ses 40 ans d'expérience dans le développement de solutions innovantes pour la mobilité et la manipulation des patients en toute sécurité. Arjo est un partenaire de choix pour aider les établissements à prendre en soin les patients dans le cadre de procédures de mobilisation précoce.

En effet, Arjo dispose de solutions matérielles permettant de mobiliser rapidement, souvent, et de façon sûre et optimale les patients en réanimation (même encore ventilés et/ou intubés) pour améliorer les résultats de tous, et de maximiser l'efficacité.

Mobilisation-precoce-Arjo-sara-combilizer-maxi-move-sara-stedy-sara-flex

En savoir plus sur la mobilisation précoce

 

1. Devlin JW, Skrobik Y, Gélinas C et al. Clinical Practice Guidelines for the Prevention and Management of Pain, Agitation/Sedation , Delirium, Immobility, and Sleep Disruption in Adult Patients in the ICU. Crit. Care Med 2018; 46(9):1532-1548

2. Society of Critical Care Medicine. ICU LIberation Bundle (A-F). https://www.sccm.org/ICULiberation/ABCDEF-Bundles.